Menu
A+ A A-

OptiLake - Entretien basique des étangs et bassins

OptiLake - Entretien basique des étangs et bassins

CHAMPS D’APPLICATION

La croissance des algues et des plantes influe sur d’importants paramètres de qualité de l’eau. Grâce à l’apport de calcium sous forme de dureté carbonatée, l’OptiLake crée en un minimum de temps des conditions de vie idéales pour la flore et la faune aquatiques dont la survie dépend des teneurs de l’eau en dioxyde de carbone, en bicarbonate et en calcium. Le pouvoir d’auto-épuration biologique est stimulé sur-le-champ ! En stabilisant l’équilibre écologique des bassins d’agrément, baignades et biotopes, l’OptiLake améliore sensiblement la qualité de l’eau. Son utilisation est particulièrement indiquée en présence de substances nocives telles que l’ammoniac, les nitrites et les métaux lourds ainsi que lorsque les plantes poussent mal et que les poissons sont déficients. En outre, l’OptiLake a un effet secondaire très positif puisqu’il réduit la corrosion des pompes et canalisations.

 

MODE D’ACTION

L’OptiLake fournit à l’eau le calcium et le dioxyde de carbone indispensables à son équilibre. Grâce à l’augmentation de la dureté carbonatée (KH) et à l’effet tampon qui en résulte, la valeur du pH du biotope se trouve stabilisée entre 7,5 et 8,5. Etant donné qu’un pH supérieur à 8,5 et de fortes variations de pH sont générateurs de stress pour la faune et la flore, l’OptiLake crée des conditions extrêmement favorables à la vie aquatique en éliminant ces facteurs perturbateurs. L’OptiLake améliore en outre le pouvoir d’auto-épuration biologique de l’eau et favorise la croissance et la multiplication des planctons (daphnies et rotifères par exemple) qui se nourrissent d’algues. Les micro-organismes dépolluants bénéficient de conditions optimales dans le bassin et les filtres.

UTILISATION

a) Mode d’emploi
Répartir l’OptiLake régulièrement sur toute la surface du bassin sans l’avoir dissous dans de l’eau au préalable. Après l’application, l’eau présente une turbidité de courte durée. Le contact direct de la poudre avec les plantes provoque des taches jaunes qui disparaissent rapidement. Les filtres et autres équipements peuvent rester en service.

b) Dosage
100 g d’OptiLake pour 1 000 litres (= 1 mètre cube) d’eau à traiter. Une dose plus élevée est toutefois indiquée dans certains cas, par exemple lorsqu’au début de la soirée, la valeur du pH dépasse 9,5 et/ou que celle de KH est inférieure à 5 °dH. Pour mesurer pH et KH, utiliser la mallette d’analyse Aqua-Check proposée par Lavaris Lake. Les résultats des tests et les tableaux fournis avec le kit permettent de déterminer facilement la dose exacte à utiliser.

c) Moment optimal de l’intervention
L’OptiLake peut être utilisé en toute saison. C’est toutefois au printemps et en été que son utilisation est la plus impérieuse car c’est l’époque où l’équilibre biologique des étangs et bassins est le plus menacé.

REMARQUES IMPORTANTES

a) Facteurs compromettant l’efficacité
S’Il y a dans le bassin une source permanente d’acidité ou d’alcalinité, l’OptiLake doit assurer constamment la neutralisation et se consomme donc plus rapidement. Une fois qu’il a totalement disparu, la valeur du pH n’est plus stable. Il arrive que l’on utilise pour la construction des bassins certains types de béton ou de ciment qui diffusent pendant longtemps une solution alcaline, ce qui entraîne une forte augmentation du pH de l’eau. En cas de poussée d’algues, il est conseillé de traiter l’eau à l’AlgoClear avant d’utiliser l’OptiLake. Attention : l’OptiLake étant soluble dans l’eau, il est éliminé en partie quand on renouvelle l’eau du bassin et n’a donc plus d’effet.

b) Interactions avec d’autres produits
Produits de la gamme Lavaris Lake :
L’utilisation simultanée d’AlgoClear et d’OptiLake est déconseillée. Nous recommandons d’appliquer l’OptiLake la veille ou le lendemain du traitement à l’AlgoClear. Les autres produits de la gamme Lavaris Lake peuvent être utilisés sans problème en même temps que l’OptiLake. Il n’existe à notre connaissance aucun risque d’interférence.

Autres produits de traitement des bassins :
Si l’eau présente une turbidité ou une coloration brune durables après l’utilisation d’OptiLake, cela tient sans doute à ce qu’elle a été traitée préalablement au moyen de tourbe, d’humus ou d’autres matières servant à préparer les bassins. L’utilisation d’OxyActive, un autre produit de la gamme Lavaris Lake, permet éventuellement de remédier à la turbidité ou la coloration.

c) Mises en garde

Lorsque le pH a une valeur stable très élevée suite à l’utilisation d’autres agents de traitement, l’OptiLake n’est généralement pas à même de conduire à une amélioration, sauf à être utilisé en surdose. En pareil cas, mesurez les valeurs du pH et du KH en effectuant des tests à l’aide de la mallette AquaCheck. Le mode d’emploi fourni avec le kit vous permettra de déterminer la quantité de pH-Minus à ajouter dans un premier temps pour faire baisser le pH de l’eau. Une fois le pH abaissé, vous pourrez le stabiliser en incorporant l’OptiLake conformément au mode d’emploi. N’utilisez pas de produits en poudre contenant du plâtre ; le plâtre se dissout difficilement dans l’eau et sédimente. Il peut alors donner naissance à de l’hydrogène sulfuré, un produit très toxique (odeur d’oeufs pourris) qui affecte gravement le biotope.

d) Contre-indications
L’utilisation du seul OptiLake est contre-indiquée dans les bassins en proie à un développement massif d’algues. Comme l’OptiLake améliore les conditions de vie de tous les organismes vivants, il stimulerait encore plus la croissance de ces algues. En pareil cas, il convient de traiter l’eau avec les anti-algues AlgoLon® (algues filamenteuses seulement) et/ou AlgoClear avant d’utiliser l’OptiLake. L’application de SeDox est conseillée en complément.

CONDITIONNEMENT

OptiLake est proposé en seaux de 5 kg, 10 kg, 25 kg, 50 kg ainsi qu’en Big Pack de 500 kg.
Entreposer au frais et au sec, à l'abri du gel.

Login or Register